HardwareInformatique & InternetMusiqueSoftware

Encodage audio – Quels outils ?

Vous avez de nombreux CDs audio que vous souhaiteriez numériser. Comme nous l’avons vu lors de l’enregistrement du Hors-Série n°2 de LiveTile avec TellementNomade, le choix du format n’est pas le plus important pour une écoute audiophile. Toutefois, rien n’empêche d’encoder correctement et avec une qualité la plus correcte possible notre musique.Compression

Je vous propose de vous expliquer rapidement quels outils et quels réglages appliquer pour conserver votre musique, sur disque dur interne, sur NAS ou sur baladeur audio.

Allez, c’est parti !

Je vous propose deux logiciels. Le premier est gratuit et sûrement libre.

Choix 1 : C’est Foobar2000. Pour le télécharger, rendez-vous ici : http://www.foobar2000.org/ . Ensuite, cliquez sur l’onglet “Download” pour accéder à la page de téléchargement. Là, cliquez sur “Download foobar2000 v1.2.9” pour lancer le téléchargement.

foobarlogo

Lancez l’installation comme pour tout autre logiciel… et c’est parti. Enfin, pas encore !

Choix 2 : DbPowerAmp. C’est un très bon logiciel (parait-il) mais qui est payant. Pour y accéder, c’est par là : http://dbpoweramp.com/

dgbpoweramp

Dans le cas où vous auriez choisi le choix 1, lisez la partie qui sinon, passez par la notice de DbPowerAmp ! 😉

Bon, avant de pouvoir profiter pleinement des possibilités de Foobar2000 (qui reste esthétiquement austère mais bon), il vous faudra posséder les codecs qui vous intéressent. Je vous recommande les codecs Lame (pour le mp3), Ogg Vorbis et Flac. Avec ça, vous serez parés pour la majorité des cas. Pour récupérer ces codecs, pas bien difficile. Allez par ici : http://www.rarewares.org/index.php.

Commencez par récupérer le codec MP3, le “lame”. Téléchargez la dernière version. Faites une extraction avec votre utilitaire de compression/décompression préféré. Copiez le répertoire obtenu dans un dossier de votre disque “racine”. Par exemple dans “C:AudioCodecs”. Comme ça, on sait ce que l’on doit trouver dans ce dossier…

lame_ok_

Faites la même chose avec le codec Ogg Vorbis.

ogg

Et pour terminer, pensez à récupérer le codec FLAC.

FLAC_logo

Maintenant que tout cela est fait, vous pouvez enfin lancer Foobar2000.

Je vous le fais façon “tuto en images” avec l’album “Banco” de Têtes raides que je passe du CD au Flac.

foobar01

1. Pour l’instant, lancez donc Foobar, et cliquez sur “File”. Choisissez “Open audio CD”.

foobar02

2. Sélectionnez le lecteur CD dans lequel est votre CD.

Remarque : on peut aussi encoder du FLAC vers du MP3 par exemple. On peut passer d’un format de fichier numérique vers un autre format.

foobar03

3. Maintenant que votre CD audio est pris en charge, ce serait mieux d’avoir les tags des fichiers pour connaitre le nom de l’artiste, de l’album et des différentes pistes. Pour cela, faites un clic droit sur la liste des pistes, choisissez “tagging“, puis “Get tag from FreeDB“.

foobar04

4. Suivez les instructions et finissez en choisissant le bouton “update files“.

foobar05

5. Refaites un clic droit sur la liste des pistes. Choisissez “Convert”, puis, les “…”. Cela vous permettra de choisir les paramètres (tous) de votre encodage.

foobar06

6. A partir de ce panneau, vous pourrez choisir le codec d’encodage, la destination d’encodage et la manière dont seront nommées les pistes mais aussi les dossier si vous le souhaitez ! Vous pourrez aussi automatiser des tâches de traitement audio telles qu’un passage par de l’équaliseur, par une compression sonore (rien à voir avec de l’encodage) et plein d’autres choses. Personnellement, je ne vous conseille pas d’y toucher (pour le moment en tout cas).

foobar07

7. Maintenant que nous sommes prêts, je choisis le codec flac et je lui demande de m’encoder mes fichiers en q8. Cela correspond à la meilleure qualité audio possible mais la plus longue à réaliser. Dans mon cas présent, je n’ai pas dû mettre plus de 4 minutes 30 secondes pour faire cet encodage.

foobar08

8. Ici, je suis dans l’outil de réglage des noms de fichiers et des destinations (dossiers et sous-dossiers au besoin). Vous pouvez également assembler tous les fichiers audio en un seul… Mais pour quoi donc faire ? Un mix ?

foobar09

9. A ce moment là, le programme me demande de lui indiquer où se situe mon codec FLAC (ce sera la même chose avec le MP3 et l’OGG Vorbis). Sélectionnez donc ce fichier. Vous devez savoir où vous l’avez mis, n’est-ce pas ? Validez et sélectionnez “Convert” !

10. Laissez travailler ! Au final, un panneau s’ouvre au milieu de l’écran pour vous indiquer les pistes nouvellement créées.

Remarques :

– C’est exactement la même manière de faire avec le MP3 et l’OGG.
– Pour le MP3, choisissez 320Kbps comme réglage ou bien, la qualité juste avant, le V0. 320kbps est la meilleure qualité réalisable en mp3 mais elle sera également de taille importante (135Mo pour un CD audio de 78 minutes environ). Le V0 correspond à un encodage au débit variable (comprenez que le codec va adapter la qualité d’encodage à la quantité de musique à encoder). Pour un CD audio de 78 minutes environ, cela vous fera 105Mo environ.
– L’OGG Vorbis a une très bonne restitution mais n’est pas lu par toutes les plates-formes et tous les programmes… A voir.
– Dans le cas d’un encodage en OGG Vorbis, choisissez la qualité q9, c’est l’équivalent de la qualité MP3 320kbps.

 Au final, si vous possédez le support CD et que vous ne faites que des copies numériques pour l’utilisation nomade, je préconise le choix du MP3 320Kbps (voire V0 si vous êtes limité en place) mais PAS EN DESSOUS !!!

Si vous devez ne conserver qu’une copie et numérique – qui plus est – alors dirigez vous vers du FLAC ! Le tout pèsera lourd mais cela vous permettra de pouvoir repartir vers du MP3 ou de l’OGG en cas de besoin pour mettre dans un petit baladeur.

Pour toutes questions, n’hésitez pas à utiliser les commentaires ou à vous tourner sur le site de nos collègues de http://www.tellementnomade.com !Merci pour votre lecture et à vos commentaires !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :