[Son] Casque Grado SR80i : Test

J’avais précédemment réalisé un comparatif de casques audio en condition d’écoute musicale. Pour le retrouver, suivez simplement le lien ici présent.

Je voulais compléter ce test par le test du Grado SR80i. Le test sera réalisé dans les mêmes conditions que précédemment avec les mêmes fichiers musicaux (qualité CD lorsque cela est possible ou MP3 de qualité équivalente en fonction des lecteurs [PC ou Lumia920]).

logogrado

Je commencerai par vous présenter rapidement le casque avant de passer à ses qualités et à ses défauts.

Le casque en position d'utilisation
Le casque en position d’utilisation

Le SR80i se situe juste après l’entrée de gamme chez Grado (après le iGrado et le SR60i). Il est proposé à un prix avoisinant les 120€. Vous pourrez le retrouver chez Amazon, par exemple.

Le déballage.

Au déballage, on trouve une boite carton de grande taille, avec deux zones transparentes permettant de voir les écouteurs.

Le grado sr80i dans son emballage d'origine
Le grado sr80i dans son emballage d’origine

En ouvrant la boîte, une mousse découpée permet de caler le casque et de lui éviter de s’écraser dans la boîte.

L'intérieur de la boîte
L’intérieur de la boîte
Détail d'un écouteur encore dans son emballage
Détail d’un écouteur encore dans son emballage

Le câble se termine par un jack 3,5mm couplé à un adaptateur 6,3mm. Le tout est de qualité : la fiche jack est moulée, avec une zone de flexion prévue et un câble de diamètre imposant (environ 4,5 mm). La longueur totale doit être d’environ 3m. Ce qui est limite quand on a l’habitude de se déplacer… Mais bon, ce n’est pas si handicapant que ça !

IMG_6756_1
Jack 3,5 et adaptateur 6,3mm

La jonction entre câbles des écouteurs et câble d’alimentation jack est moulée dans du plastique rigide afin de gagner en solidité et résistance.

IMG_6761_1

Quelques petits défauts…

Au niveau poids, le casque se fait assez vite oublier. Il ne doit pas dépasser les 200g. J’ai trouvé 135g et 170g sur Internet… ma balance de cuisine est trop loin pour que je la sorte pour si peu !

Au niveau du maintien. Là, c’est autre chose. l’arceau central serre un peu les oreilles et cela peut devenir presque douloureux au bout d’un moment. La durée de ce moment sera fonction de chacun… Je reste facilement 2 à 3 heures avec le casque sur les oreilles… Je repositionne finement le casque toutes les 20 minutes pour ne plus souffrir de ce problème.

Autre problème : la chauffe ! Les écouteurs recouvrant toute l’oreille, malgré le fait que ce casque soit un casque ouvert, celles-ci chauffent !!! Bon, en hiver, c’est parfait ! En été (avec des chaleurs d’été), cela doit devenir désagréable… Peut-être que je changerais d’avis là-dessus quand l’été décidera de venir !

Dernier “inconvénient” possible selon moi, la fuite de son. En effet, le Grado laisse filer le son et si vous souhaitez utiliser ce casque dans les transports en commun, vous vous dirigez vers des conflits assurés ! Bon, c’est un casque de mélomanes, à utiliser en sédentaire (de préférence) ou en solitaire… C’est vrai que le casque ne vous protège pas tellement des bruits extérieurs (pas d’excuse pour ne pas aller voir votre bébé qui pleure ou votre femme qui vous appelle pour accrocher un cadre au mur…)

Le pont central : la restitution musicale.

Ce casque est un casque pour mélomanes qui convient à un grand nombre de musiques (la quasi totalité de celles que j’écoute). il est neutre dans la restitution des basses / médiums / aigus. Il laissera chaque fichier audio exprimer et restituer ce qu’il contient. Il vous laissera joue ou pas de l’équaliseur afin de favoriser certaines gammes sonores.

Grâce à lui, vous entendrez directement si un fichier est de bonne qualité ou bien s’il comporte des défauts.

Remarque : c’est vrai qu’en podcast, on peut avoir des souffles, des bruits de fond qui viennent se faire entendre de manière. Maintenant, avec le SR80i, ils se font entendre de manière très abrupte. Vous allez devoir passer par la post-prod pour éliminer ces indésirables !

 Allez, on passe au test.

1. Bénabar « Politiquement correct », de 0′ à 2′.

a. sur PC.

Le son est clair. Les accords de guitare sont détaillés. On entend le détail de tous les instruments ! J’en redécouvre !! Les basses sont bien présentes sans être fortes. Elles sont énergiques.

Le seul “défaut” (mais est-ce que cela en est réellement un?), la voix du chanteur manque un peu de corps. Avec un petit réglage de l’équaliseur sur la carte son, le problème disparait. Comme je souhaite faire une comparaison à blanc, je noterai sans le coup de pouce des réglages manuels.

b. sur Lumia 920 (en mp3 256kbps). (toutes les “aides” sonores sont désactivées dans les paramètres).

idem PC

==> Note : 9/10. Il manque de rondeur à la voix de Bénabar, sans aucun réglage.

 2. Mozart, Requiem, « Requiem aeternam », de 0′ à 3′.

a. sur PC.

Là, je monte le volume, je ferme les yeux et je me trouve en concert… les petits cheveux de la nuque se dressent… Un petit moment de bonheur ! On se sent devant la scène, devant l’orchestre. On entend les pupitres à leur place habituelle… On entend les détails…

Avec le préréglage “classique” de l’équaliseur de la carte son, c’est encore mieux !

 b. sur Lumia 920 (en mp3 256kbps).

Tout aussi bien !

==> Note : 9,9/10 parce qu’il parait que l’on peut avoir encore de meilleurs rendus sonores !

3. No One Is Innocent, « La peau », de 0′ à 2′.

a. sur PC.

Les sons ressortent bien. Les guitares sont bien saturées, la voix du chanteur ressort bien, la batterie est nette. La basse s’entend bien, ronde et rebondissante elle aère le morceau par rapport à certains casques testés la dernière fois.

b. sur Lumia 920 (192 kbps)

Un petit peu moins de détails mais bon, l’encodage est passé par là. Je n’ai pas pris le temps d’encoder l a piste en FLAC pour tester une qualité Loseless. Enfin, il faut faire des écoutes attentives pour entendre ces différences.

Globalement, sur les deux devices, le son est bien restitué, on se sent proche de la musique. Le son implique bien l’auditeur.

==> Note : 9,5 sur 10.

4. Têtes Raides, L’an Demain, « L’an demain », de 0′ à 1’30 ».

a. sur PC.

Que de détails ! On entend les doigts sur les cordes de la guitare. On a l’impression d’être juste à côté de Christian Olivier (le chanteur). Les violons ont beaucoup de corps. On est vraiment immergé dans la piste sonore.

Il manquerait un petit peu de médiums pour que ce soit proche de la perfection.

==> Note : 9,7/10. Un “chouilla” de médiums à remonter à l’équaliseur.

5. Blue rondo a la turk (dave Brubeck), sur PC.

Écouter sur Qobuz : http://player.qobuz.com/#!/track/5338004

Le casque restitue vraiment bien les sons des instruments, les attaques, les ghosts-notes (caisse claire). Sans aucune action sur les réglages, on a vraiment quelque chose de superbe !

Note : 9,8/10.

6. Memphis Slim, Wish Me Well (Album Version), sur PC.

Ecouter sur Qobuz : http://player.qobuz.com/#!/track/720502

Encore une très bonne restitution des instruments, de la voix. Mon seul reproche serait d’avoir la voix un petit peu en retrait au niveau du volume sonore. Elle manque finement de volume supplémentaire. Il y aurait peut-être aussi un problème de spatialisation des instruments. Je suppose plutôt le mixage d’en être à l’origine.

Note : 9,7/10.

Conclusion et bilan.

Ce casque Grado SR80i est vraiment un casque de mélomane qui s’adapte à de très nombreuses musiques. On lui notera une préférence pour le classique qu’il restitue vraiment avec force détails et le jazz qu’il incarne vraiment bien !

La musique chantée actuelle demandera de petits réglages d’équaliseur pour remonter les voix.

Le rock s’écoute également bien avec de petits ajustements.

Ne me demandez pas si le rap, la techno sont “écoutables” avec ce casque… Je ne pourrai vous donner de réponse.

Dans tous les cas, ce casque vous fait entendre les sons de meilleure façon, avec plus de précision et de manière peut-être moins artificielle (en ce qui concerne la répartition dans les registres sonores). Cela peut obliger à rééduquer son oreille par rapport à des standards que l’on se construit tous les jours avec les soupes auditives que l’on reçoit.

C’est vraiment un investissement que je recommande à celles et ceux qui peuvent se permettre de mettre autant d’argent dans un casque. Il est clair que c’est UN investissement.

En attendant de vous lire pour avoir vos avis et vos conseils matériel / équipements…

 


Références :

Le site officiel de Grado : http://www.gradolabs.com/

La page officielle du Grado SR80i : http://www.gradolabs.com/page_headphones.php?item=ec27f1750be96023333af0dfe546af44

Les étapes de fabrication des casques : http://www.gradolabs.com/page_tour.php

Une réflexion au sujet de « [Son] Casque Grado SR80i : Test »

Laisser un commentaire

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.